Retrouvez Y'a pas photo dans l’abonnement

HappyNeuron Pro : Stimulation, Rééducation et Remédiation Cognitives
En savoir +   Essai Gratuit !

Y’a pas photo

Langage

Véritable imagier photographique du quotidien, personnalisable et enrichissable, Y’a pas PHOTO rassemble plus de 500 prises de vue de la vie courante, classées par thème, par phonème et par longueur du mot. Y’a pas PHOTO contient également 15 activités diversifiées et paramétrables réparties en 4 modules, une grande variété d’aides et de facilitateurs.

 

Niveau : Personnes âgées, adultes et enfants.
Objectif : Travailler les troubles phasiques et les troubles arthriques chez les adultes ayant subi un AVC, un traumatisme crânien ou étant atteints de démences, travailler les troubles d’articulation chez les enfants, le lexique chez les enfants avec un retard de langage, le manque du mot et la compréhension chez les enfants dysphasiques, ainsi que l’orthographe lexicale, la voie d’assemblage, la compréhension écrite chez les enfants avec des difficultés en langage écrit.

 

Ces modules correspondent aux 4 versants du langage qui sont explorés à l’aide de différents exercices :
en expression orale : dénomination d’images
– en expression écrite : dénomination d’images, lecture de mots, de phrases et de textes
– en compréhension orale : désignation d’images, définition de mots
– en compréhension écrite : association mots-images , reconnaissance verbale, reconnaissance de mots épelés, compréhension de lettres mélangées, compréhension de syllabes mélangées, compréhension de mots mélangés, définition de mots, phrases lacunaires, textes lacunaires, compréhension de questions (phrases, textes)

 

Auteurs :
Benoît PEUCELLE, Orthophoniste à Hénin Beaumont, Président de l’association « Mieux s’entendre pour se comprendre », Ancien orthophoniste contractuel au Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille, Ancien chargé de cours à l’Institut d’Orthophonie Gabriel Decroix de Lille, Auteur des photos et du logiciel.

 


 

Expression orale

Dénomination d’images :
Le patient prononce le mot, le praticien traite la réponse et passe manuellement à l’item suivant.

Facilitateurs :
Aides phonologiques : ébauche orale du 1er son du mot – ébauche orale de la 1ère syllabe du mot – mot prononcé
Aides sémantiques : phrase lacunaire orale – contexte à l’oral – définition du mot à l’oral

 


 

Compréhension orale

Désignation d’images :
Le patient choisit à l’écran l’image représentant le mot entendu.

Définition de mots :
Le patient choisit à l’écran l’image représentant la définition entendue.

Facilitateurs :
Aides littérales : écriture de la 1ère lettre du mot – lettres du mot à arranger – dévoile les bonnes lettres une par une
Aides syllabiques : écriture de la 1ère syllabe du mot – syllabes du mot à arranger – dévoile les bonnes syllabes une par une
Aides morphologiques : mots cailloux – nombre de lettres du mot sous forme de tirets
Aides sémantiques : phrase lacunaire à l’oral – contexte à l’oral – définition du mot à l’oral

 


 

Expression écrite

Dénomination d’images :
Le patient écrit le mot correspondant à l’image qu’il voit.
Facilitateurs :
Aides sémantiques : choix multiple – phrase lacunaire écrite – contexte à l’écrit – définition du mot à l’écrit

Lecture de mots :
Le patient lit le mot affiché à l’écran, le praticien traite la réponse et passe manuellement à l’item suivant.
Facilitateurs :
Aides littérales : écriture de la 1ère lettre du mot – lettres du mot à arranger – dévoile les bonnes lettres une par une

Lecture de phrases :
Le patient lit la phrase (ou le texte) affichée à l’écran, le praticien traite la réponse et passe manuellement à l’item suivant.
Facilitateurs :
Aides syllabiques : écriture de la 1ère syllabe du mot – syllabes du mot à arranger – dévoile les bonnes syllabes une par une
Aides morphologiques : mots cailloux – nombre de lettres du mot sous forme de tirets

 


 

Compréhension écrite

Association mots-images :
Le patient associe les mots et les photos.

Reconnaissance verbale :
Le patient retrouve le mot entendu dans une liste de mots écrits.

Reconnaissance épelée :
Le patient retrouve le mot entendu lettre à lettre dans une liste de mots écrits.

Compréhension de lettres mélangées :
Le patient reconstitue le mot issu d’une catégorie, en assemblant les lettres mélangées.

Compréhension de syllabes mélangées :
Le patient reconstitue le mot issu d’une catégorie en assemblant les syllabes mélangées.

Compréhension de mots mélangés :
Le patient reconstitue la phrase en assemblant les mots mélangés.

Définition de mots :
Le patient retrouve le mot qui correspond à la définition.

Compléter une phrase/texte lacunaire :
Le patient retrouve le mot manquant dans la phrase lacunaire.

Compréhension de questions/d’un texte :
Le patient répond à la question.

Facilitateurs :
Aides littérales : écriture de la 1ère lettre du mot – lettres du mot à arranger – dévoile les bonnes lettres une par une
Aides sémantiques : choix multiple – phrase lacunaire écrite – contexte à l’écrit – définition du mot à l’écrit
Aides morphologiques : mots cailloux – nombre de lettres du mot sous forme de tirets
Aides syllabiques : écriture de la 1ère syllabe du mot – syllabes du mot à arranger – dévoile les bonnes syllabes une par une
Aides visuelle : photo du mot
Aides littérales : écriture de la 1ère lettre du mot – lettres du mot à arranger – dévoile les bonnes lettres une par une
Aide phonologique : phrase prononcée

 


 

12 aides facilitatrices :

ces différentes aides facilitatrices (phonologiques, sémantiques, littérales, syllabiques, morphologiques et visuelles) permettent de ne pas laisser le patient en échec et sont adaptées au niveau de progression du patient au cours de sa rééducation orthophonique.

 

Un imagier classé par thème, par son, par longueur de mot :

Les 500 photographies sont classées en 16 thèmes de la vie quotidienne : les objets de la cuisine, les objets du salon et de la salle à manger, les objets de la chambre, les objets de la salle de bain, les boissons, les aliments, les fruits, les légumes, les animaux, les bijoux, les vêtements, les lieux, les outils, le matériel de bureau, les moyens de transport,  divers.
Les photographies classées par son ou groupe de son

Les photographies sont classées par longueur de mot : une syllabe, deux syllabes, trois syllabes et +

 

Un imagier OUVERT :

Avec l’imagier Y’a pas PHOTO vous avez la possibilité de compléter et d’enrichir la banque d’images initiale du logiciel.
Dans le profil personnel de chaque patient, il vous permet d’ajouter des photographies prises dans son environnement proche (les membres de sa famille, son animal domestique, les photographies des ses derniers voyages ou encore les lieux de vie de celui-ci, …).

Retrouvez Y'a pas photo en formule abonnement

En savoir +   Essai Gratuit !

Page mise à jour le 29/05/2017