Retrouvez Auditico dans l’abonnement

HappyNeuron Pro : Stimulation, Rééducation et Remédiation Cognitives
En savoir +   Essai Gratuit !
Logo Auditico, Logiciel orthophonie de rééducation auditive des patients enfants et adultes sourds avec un implant cochléaire, une prothèse auditive ou une aide auditive et des patients avec troubles phonologiques

Rééducation cognitive de la perception auditive

-30%

Soit 390€ TTC au lieu de 590€ TTC

COMMANDEZ-LE

Déjà 255 démos réalisées
depuis le lancement.

DEMANDEZ UNE DEMO

Plus que 17 créneaux disponibles,
réservez vite le vôtre, jusqu’au 21 Décembre 2018 .

Abonné.e.s rééducation ou pack complet :
Auditico sera bientôt dans votre plateforme !

Découvrir Auditico

Auditico est un programme de stimulation et d’entrainement des fonctions auditives, et de rééducation auditive des troubles  phonologiques. Il agit de manière globale dans la prise en charge des patients, notamment ceux qui n’ont pas l’usage de la parole et ne peuvent donc pas qualifier et exprimer leur manière d’entendre.

Initialement, Auditico s’adresse aux patients, enfants et adultes, sourds implantés cochléaires, pour qui la prise en charge orthophonique est indispensable, notamment pour le réglage de l’implant cochléaire.

Pour les patients avec troubles de la perception auditive, troubles phonologiques, ce programme de rééducation auditive est tout aussi pertinent.

Le but des exercices proposés est d’entrainer à la perception et à la reconnaissance des sons (bruits, syllabes, mots) et à la compréhension des émotions contenues dans les nuances intonatives de la parole.

Ces différentes tâches prennent toute leur dimension avec ce qui fait la grande originalité de Auditico : le patient se retrouve dans des situations (sonores) naturelles.

En effet, tous les exercices sont réalisés avec des bruits ambiants. Cela permet une rééducation auditive ancrée dans des contextes écologiques. Percevoir, reconnaître, discriminer des sons avec un fond sonore (exemple : le bruit de la route) est effectivement plus proche du quotidien du patient. C’est dans ces situations plus naturelles que les différentes tâches d’attention sélective et partagée, de discrimination auditive et verbale, de conscience phonologique et d’identification des émotions dans la parole vont être plus efficaces.

Le rapport entre le volume des sons cibles et le volume du bruit de fond peut être automatiquement adapté en continu durant les tâches afin d’ajuster la difficulté en fonction des résultats du patient. Cela permet de travailler juste au-delà de la zone de confort et de maximiser l’efficacité de l’apprentissage.

Le programme est adapté à tous les âges (du très jeune enfant ne maîtrisant pas la lecture à l’adulte).

Pour des patients
malentendants avec une aide auditive ou implant cochléaire

La rééducation orthophonique est indispensable pour atteindre les bénéfices escomptés avec l’aide auditive ou l’implant cochléaire.

La déperdition ou la privation auditive, puis l’appareillage ou l’implant cochléaire, induisent des remaniements neurocognitifs. Dans le cadre d’une réhabilitation ou rééducation auditive nécessairement pluridisciplinaire, la rééducation orthophonique post-appareillage ou post-implantatoire est indispensable. L’orthophoniste est un acteur clé dans la prise en charge des personnes avec prothèse auditive ou implant cochléaire. Elle a pour rôle d’aider le patient à optimiser les bénéfices de l’aide auditive ou de l’implant cochléaire.
Sans une rééducation cognitive de la perception auditive, le patient appareillé ou implanté ne pourra pas bénéficier pleinement, de manière optimale, des effets escomptés.

Plus particulièrement pour l’implant cochléaire, Pisono et al. (2017) indiquent  qu’il ne peut restaurer l’audition de manière satisfaisante à lui seul. Charfeddine et al. (2016) estiment même que la rééducation orthophonique “est aussi aussi importante que l’implant cochléaire [et qu’elle] constitue le seul garant d’un meilleur résultat thérapeutique”. Selon Ernst (2014), l’objectif de la prise en charge orthophonique est bien de stimuler la « plasticité de réhabilitation ». Ainsi, chirurgiens et audioprothésistes reconnaissent l’importance d’une rééducation auditive post-implantatoire.

La recherche (voir par exemple, Tremblay et al., 2009) a en effet démontré que des changements neurophysiologiques peuvent s’opérer suite à un entrainement auditif et que cette plasticité corticale est effective après la mise en place d’aide auditive ou d’implant cochléaire. Le système auditif n’est donc pas figé et la rééducation auditive permet d’induire non seulement des changements comportementaux mais aussi neurophysiologiques.

Pour les personnes nouvellement équipées qui entendent pour la première fois (les enfants principalement), l’orthophoniste va entraîner le patient à découvrir et intégrer le nouveau monde sonore auquel il est exposé, afin de faire émerger, de maintenir et d’améliorer sa communication verbale. Pour les patients qui étaient en déperdition auditive, la rééducation auditive est nécessaire pour les aider à reconnaître les bruits et les sons perçus, pour améliorer la vigilance auditive et rétablir/maintenir la communication verbale.
Chez le patient, l’éducation auditive vise donc à développer son intérêt pour le monde sonore, à développer ses capacités d’alerte et de vigilance, à soutenir le développement de ses compétences de discrimination, d’identification et de reconnaissance des sons environnementaux et de la parole. En effet,comme il ne suffit pas d’entendre pour comprendre, réhabiliter l’audition nécessite aussi de cibler la compréhension des sons.
L’audition apporte également un feedback auditif permettant de corriger son articulation et elle oeuvre à la mise en place de la boucle audio-phonatoire, ce qui permet au patient de réguler son intensité vocale.

Sources :
Pisoni, D., Kronenberg, W., Harris, M., & Moberly, A. (2017). Three challenges for future research on cochlear implant. World Journal of Otorhinolaryngology-Head and Neck Surgery, pp. 1-15.

Charfeddine, S., Chahed, H., Besbes, G., & Dziri, S. (2016). Severe or profound bilateral hearing loss in adults: Etiologies and therapeutic indications. Journal de réadaptation médicale36, pp. 173-184.

Ernst, E. (2014). Le rôle de l’orthophoniste auprès d’un adulte devenu sourd. Les cahiers de l’audition 3, pp. 7-21.

Tremblay, K.L., Shalin, A.J., Picton, T. & Ross, B. (2009). Auditory training alters the physiological detection of stimulus-specific cues in humans. Clinical Neurophysiology, 120, 128-135.

Wayner, D., & Abrahamson, J. (2016). Learning to Hear Again: Cochlear Implant Audiologic Rehabilitation Guide for Adults . Audiology Online, pp. 1-6.
Sweetow, R., & Henderson Sabes, J. (2006). The Need for and Development of an Adaptive Listening and Communication Enhancement (LACETM) Program. J Am Acad Audiol 17, pp. 538–558 .

Pour des patients
présentant des troubles
phonologiques

Selon l’hypothèse phonologique, un déficit phonologique spécifique serait à l’origine des troubles du langage. Ce déficit linguistique “pur” (au départ) aurait par la suite des répercussions sur l’ensemble du système linguistique, particulièrement sur la constitution du lexique, et les compétences morphosyntaxiques, mais aussi sur les capacités discursives et pragmatiques, ainsi que mnésiques.
De nombreuses études mettent en évidence les difficultés phonologiques des enfants TSL : difficultés à découper le continuum sonore, à segmenter les mots, à discriminer les sons proches se distinguant par un seul trait phonétique (paires minimales), à percevoir, découper et manipuler les unités sonores du langage telles que la syllabe, la rime, le phonème (conscience phonologique), à juger que deux sons présents dans des contextes différents correspondent à un seul phonème (constance phonémique), à reconstituer des mots (ou logatomes) à partir de syllabes (boucle phonologique). Ce manque de sensibilité aux traits distinctifs fins, résulte du développement de représentations phonologiques sous spécifiées (Maillart, van Reybroeck & Alegria, 2005). Or, les représentations phonologiques développées grâce au traitement du langage oral sont essentielles pour l’apprentissage ultérieur du langage écrit et pour le développement morphosyntaxique.

S’il s’agit sont dits “spécifiques”, les troubles phonologiques peuvent être un symptôme isolé (retard de parole) ou faire partie d’un canevas langagier plus complexe (ex. retard de langage, dysphasie phonologico-syntaxique ou lexico-syntaxique). Les enfants et adolescents dyslexiques présentent majoritairement des troubles du traitement de l’information phonologique.

Les activités qui composent Auditico ont pour but de rééduquer les troubles phonologiques, en ciblant la perception, la discrimination, l’identification et la compréhension des sons. Les diverses activités de rééducation auditive visent à améliorer les compétences phonologiques et métaphonologiques des enfants et adolescents. Parallèlement, ces activités, selon le paramétrage effectué par le thérapeute, sollicitent également les capacités en mémoire de travail auditivo-verbale, ainsi que certaines fonctions exécutives, telles que l’attention et l’inhibition.

Tout l’intérêt de la rééducation auditive des troubles phonologiques avec Auditico réside dans l’environnement ludique motivationnel des différentes tâches habituellement répétitives et peu motivantes. Les jeux ont bien été conçus pour impliquer le patient et lui donner envie de faire progresser son personnage (au sens propre comme au sens figuré).

Logiciel orthophonie Auditico, rééducation auditive des patients enfants et adultes sourds avec un implant cochléaire, une prothèse auditive ou une aide auditive et des patients avec troubles phonologiques : Image Jeu de détection - nouveau record

Sources :
Maillart, van Reybroeck & Alegria Le langage de l’enfant (2005). Représentations phonologiques et troubles du développement linguistique : théorie et évaluation, in Piérart, B. (Dir.) Le langage de l’enfant :  comment l’évaluer ? De Boeck.

LES ATOUTS DU PROGRAMME Auditico

  • Un logiciel qui bénéficie de l’ergonomie de la plateforme HappyNeuron dans la gestion des patients et de leur historique.
  • Des modules complets pour une rééducation auditive optimale.
  • Une interface ludique, moderne et pensée comme un véritable jeu pour favoriser l’implication du patient.
  • Plusieurs niveaux de difficultés et de paramétrages des jeux, pour moduler de manière précise les exercices proposés au patient.
  • Des mises à jour et un contenu évolutif dans le temps, suite à des validations de protocoles.
  • Très prochainement, une possibilité pour le praticien de proposer au patient des exercices à réaliser à la maison.
  • Des décors neutres ou plus ludiques, selon les goûts du patient.

6 axes thérapeutiques

8 activités d’entraînement réparties dans 6 modules
qui permettent un travail de rééducation auditive progressif et complet

Pour chaque jeu, un personnage se déplace dans un décor et des points sont collectés. Lorsque la réponse est juste, le personnage se déplace plus rapidement et gagne plus de points. Si la réponse est incorrecte, le personnage tombe, ralentit ou recule. La possibilité est donnée de visualiser ou non son erreur par une pause explicative.
Le bruit ambiant peut être paramétré à chaque jeu : bruit blanc, voix, bruits, bruit continu.

Module Perception :
jeu de détection des sons

 
Le patient écoute le bruit et détecte les signaux sonores (cris d’animaux, sons d’instruments, bruits divers, mots).

Module Attention :
jeu de détection et de discrimination

 
Le patient écoute le bruit et détecte un son cible qui lui est indiqué (animaux, instruments, bruits). Des sons différents du son cible sont émis et le patient doit donc les discriminer en ne cliquant pas (sollicitation de l’attention sélective et de la capacité d’inhibition)

Module identification :
 
a. Appariement son-image/graphie : Le patient écoute chaque son, parmi le bruit ambiant, et choisit dans une liste ce à quoi il correspond.

b. Reconnaissance des intonations et émotions : le patient écoute des phrases prononcées par une voix masculine ou féminine (paramétrées avant le jeu ou aléatoire) et sélectionne dans une liste l’émotion (tristesse, joie, colère) ou l’intonation (interrogative, exclamative).

Module Discrimination
 

a. Discrimination de mots très proches : le patient écoute des mots parmi le bruit ambiant, et choisit  entre plusieurs mots en opposition (de 2 à 6) lequel a été prononcé.

b. Détection et discrimination : le patient écoute et identifie des syllabes ou mots cibles.  Il doit donc les discriminer des autres syllabes et mots entendus. Possibilité de paramétrer très précisément des sons consonantiques proches (occlusives, constrictives, nasales, vibrantes, liquides, sourdes/sonores, antérieures/postérieures) ou vocaliques proches (voyelles orales/nasales, en position finale)

Module Articulation : conscience syllabique
 
Le patient écoute un mot ou logatome et le reconstruit grâce aux syllabes (sous forme de son) proposées. Le nombre de sons intrus est paramétrable.

Module Compréhension : catégorisation sémantique
 
Le patient écoute un mot et détermine à quelle catégorie il correspond parmi une liste qui peut être imagée, selon le paramétrage.

Le rapport signal/bruit écologique

Deux axes thérapeutiques au coeur du logiciel : appropriation cognitive et perception auditive

La genèse, Auditico, le fruit de 5 années de travaux (NeuroSyllabic)

En tant qu’éditeur de logiciels d’évaluation, de stimulation, de rééducation et de remédiation cognitives, nous avons souhaité avec l’édition du logiciel Auditico, mener notre réflexion autour de deux grands axes et projets thérapeutiques :

  • L’appropriation cognitive
  • La perception auditive

 

Issu d’un protocole de recherche, l’objectif de ce programme est de rééduquer les patients avec implants cochléaires, aider au réglage pour ensuite les accompagner et les inscrire dans leur pratique au quotidien : programme initialement à destination des personnes dépourvues de la parole (bébés, muets, des personnes atteintes de troubles aphasiques ou dysphasiques) puis élargi afin de le rendre disponible à une plus grande communauté de patients répondant à des problématiques de soins proches.

 

 Innovation autour du rapport signal / bruit, puissance d’un algorithme adaptant le fond sonore au contenu du signal cible

 

Auditico est conçu afin d’offrir au praticien un outil de réglage du bruit de fond, au delà du choix du signal cible, en variant son intensité, de 1 à 10 et le personnaliser en fonction des besoins du patient et adapté à ses progrès. Au premier niveau le bruit de fond est inexistant.

 

Auditico est conçu afin d’offrir au praticien un outil de rééducation innovant permettant la détection de signaux cibles dans un bruit de fond écologique. Le logiciel propose dix niveaux de difficulté croissante afin de faire évoluer le rapport signal cible / bruit de fond pour s’adapter aux capacités auditives et cognitives du patient.

 

Pour chaque activité il est possible de définir le bruit de fond parmi 4 propositions dont 3 écologiques proches de situations du quotidien. Grâce à un algorithme précis le logiciel pioche dans une bibliothèque de plus de 100 fonds sonores et offre une cohérence entre le bruit de fond sélectionné et le signal cible choisi par le thérapeute.  

Bruits Blanc :

 

Nécessaire pour avancer en crescendo dans la difficulté. C’est la première étape clé pour bâtir une stratégie de projet thérapeutique.

Ce bruit permet au patient de s’entraîner dans un environnement sonore (d’une hauteur constante) constant avant d’évoluer dans des situations sonores plus complexes. Ce premier niveau de difficulté est une étape clé dans le projet thérapeutique.

Bruit Continu :

 

Bruits d’ambiance sonore, même fréquence et même tonalité de son.

Il s’agit ici d’un bruit d’ambiance du quotidien dont la fréquence et la tonalité ne varie pas. Le praticien a la possibilité de jouer sur le volume du bruit blanc grâce aux niveaux de difficulté.

Bruits :

 

Ce bruits d’ambiance du quotidien propose un environnement sonore riche composé de sons de hauteur, de fréquence et de tonalités différentes. Vous retrouverez des bruits tels que des bruits de trafic, route de campagne, de gare, de pas dans la rue, de pluie forte, de salle de spectacle, et des bruits ambiants de la vie quotidienne, lave-vaisselle et de vaisselle, électroménager en marche.

Voix :

 

Ce bruit d’ambiance du quotidien propose un environnement sonore riche composé de voix de hauteur, de fréquence et de tonalités différentes. Vous retrouverez des bruits tel que tels que bruits de discussions au restaurant, d’échanges de voisinage, jeux d’enfants dans la cour de récréation, conférencier et salle de séminaire, fête de quartier, ou jour du marché,salle d’attente, etc.

Qualité et richesse des sons cibles

C’est le signal sur lequel se porte toute l’attention dans l’activité.

Logiciel orthophonie Auditico, rééducation auditive des patients enfants et adultes sourds avec un implant cochléaire, une prothèse auditive ou une aide auditive et des patients avec troubles phonologiques : Image Jeu "Faites le bon choix !"

Grenouille

Violon

Voix: "Enchanté"

Voix: "Enfanter"

Pour chaque activité, le praticien a la possibilité de définir la catégorie du signal cible.

 

Nous référençons 5 grandes catégories au total dont 3 autours de thématiques et 2 dédiées aux problématiques de la compréhension orale. Toutes sont adaptables en fonction de l’âge et des envies du patient.

 

  • Animaux (de la ferme, de la jungle, de la forêt, des insectes, etc)
  • Instruments de musique (à vent, à bois, à percussion, etc)
  • Bruits du quotidien (bisou, casserole, clignotement, bouilloire, page de journal, porte de garage, etc)
  • Mots (dont des mots proches phonétiquement ; paires minimales)
  • Syllabes (consonnes et déclinaisons – occlusives / constrictives / liquides et nasales / voyelles et déclinaisons – orales / nasales / finales)

 

Ce signal, lorsqu’il est prononcé dans certaines activités, est paramétrable pour définir le type de voix :

  • Femme
  • Homme
  • Mixte/Aléatoire

5 ans de protocole, un retour terrain et une expérience utilisateur (UX)

Louis, 4 ans, en classe de Moyenne Section

 

Jeu : Soyez Vigilant !

 

Le Signal : Détection de sons animaliers (ex : son de cheval) dans un fond ambiant de bruits de la ferme (chant du coq, animaux, engins agricoles, etc)

 

Le thérapeute définit le volume du son signal (le son ‘cheval’) et le bruit ambiant correspondant. Au fil de la pratique, il renforce la difficulté afin de permettre à son patient d’affiner et de focaliser son attention.

 

Dans cette activité, le thérapeute définit 3 grands types de sons dans ses paramètres :

 

  • Animaux
  • Instruments
  • Bruits

 

De plus, le vocabulaire est adapté puisque les paramètres permettent d’affiner le contenu proposé en fonction de l’âge du patient (de l’enfant non lecteur à l’adulte)

Louis, 9 ans, en classe de CM1, dyslexique phonologique

 

L’objectif : améliorer les compétences phonologiques en travaillant la discrimination des paires minimales ; la distinction des phonèmes consonantiques et vocaliques.

 

Jeu : Jeu de Mots

 

Le thérapeute, dans ses paramètres, peut affiner pour définir précisément les sons à travailler en opposition (ex : b/d/g ; in/an/on) ou initier un mode aléatoire et global. Le thérapeute définit ensuite le type de voix (femme / homme / mixte), le volume du son signal et le bruit ambiant correspondant pour ajouter une complexité.

 

 

L’objectif : améliorer la métaphonologie en travaillant la manipulation des syllabes.

 

Jeu : Reconstituer les mots

 

Il s’agit pour le patient de discriminer des syllabes et de les disposer dans un ordre précis.

 

Le thérapeuthe, dans les paramètres, peut choisir de travailler sur des mots ou des logatomes (écrits et/ ou oralisés) et sélectionner des distracteurs plus ou moins faciles.

Odile, 72 ans, presbyacousique, avec appareillage récent

 

L’objectif est de permettre à Odile de l’accompagner dans sa rééducation post-appareillage.

 

 

Jeu : Jeu de détection

 

Cette activité permet de proposer à Odile de détecter des voix et répondre à chaque fois qu’elle entend un mot. Le thérapeute peut définir 4 grands types de sons, tels que :

 

  • Animaux
  • Instruments
  • Bruits
  • Mot

 

Puis ajouter ou non un bruit de fond et définir son intensité. A chaque erreur, Odile et son thérapeute ré-écoutent l’extrait. Au fil de la pratique, cela  l’aide à mieux gérer des situations du quotidien, comme des repas en famille, où il lui est difficile de suivre les conversations.

 

Le logiciel Auditico est optimisé pour une utilisation dans le cadre d’une pratique orthophonique à l’hôpital, en Centre ou en libéral (cabinet/domicile). Nécessite uniquement l’utilisation d’un dispositif de diffusion sonore : enceinte ou haut parleur ou casque.

Soyez vigilant avec les mots!

Jeu de mots

ACHAT LICENCE AUDITICO

Licence Orthophonie Libérale :

La licence d’utilisation d’Auditico dans le cadre d’une pratique libérale est une licence nominative monopraticien non cessible.

Prix de la licence : 590 €TTC par praticien.

 

Licence Établissement :

La licence d’utilisation du logiciel de rééducation auditive Auditico dans le cadre d’un établissement est une licence monosite monoposte non cessible.

Prix de la licence : 590 € TTC par site.

Prix d’une licence pour un poste supplémentaire pour le même établissement (même organisme payeur) : 295 € TTC

Licence monosite monoétablissement 5 postes : 1500 €

tarif offre de lancement

+ 30% de remise !

soit le logiciel à 390€

jusqu’au 21/12/2018

ABONNEMENT HAPPYNEURON PRO

Il n’est pas possible de s’abonner uniquement à Auditico (pack rééducation).

 

Le logiciel de rééducation auditive Auditico est disponible dans l’abonnement HappyNeuron Pro Orthophonie Rééducation ou dans le pack complet.

 

L’abonnement Rééducation monopraticien : 49 € par mois

Cet abonnement donne également accès aux logiciels : DéCaLigne, Lexicologix, PRESCO, Action Vision, CREALANGAGE, TV Neurones 1-2-3-4, TV Neurones – Les Métiers, Y a pas photo, Mots de tête, Ateliers des sons, De temps en temps, Orthographe d’usage et Homophonies, PRAGMO.

 

Le pack complet : Evaluation + Rééducation monopraticien :
59 € par mois
Cet abonnement donne accès à tous les logiciels précédemment cités.

Pré-requis d’espace disque dur minimum :
Console : 250Mo – Auditico : 300 Mo
TOTAL : 550 Mo
Pré-requis de matériel :
Ce logiciel nécessite l’utilisation d’une enceinte / haut-parleur / casque audio (car les activités diffusent des sons pour l’entrainement du patient)
COMMANDEZ-LE
DEMANDEZ UNE DEMO

Abonné.e.s rééducation ou pack complet :
Auditico sera bientôt dans votre plateforme !

© Copyright HappyNeuron 2018

L’ensemble du contenu (textes, extraits de vidéos / sons et graphismes) présent sur le site est protégé par des droits d’auteur ou autres dispositifs et est de la propriété de HappyNeuron ou d’une tierce partie qui a autorisé HappyNeuron à l’exploiter. Les contenus ne peuvent pas être copiés sans consentement préalable.

Retrouvez Auditico en formule abonnement

En savoir +   Essai Gratuit !