HappyNeuron Pro : Stimulation, Rééducation et Remédiation Cognitives

Mémoires primés 2016

Etude des conduites narratives d’enfants porteurs de troubles du spectre autistique

Auteures : Madeleine LEVY et Florence VERGNAUD

Directrices : Jeanne Assuied-Beddok & Christine Da Silva, orthophonistes

Université : Paris VI

Nombre de pages (annexes incluses) : 84

 

 

Résumé :

Notre étude a pour objectif de décrire et analyser les conduites narratives de quinze enfants porteurs de troubles du spectre autistique (TSA, par la suite), âgés de 5 à 12 ans, afin de mieux apprécier leurs spécificités langagières. Nous avons donc constitué une population de 15 enfants porteurs de TSA et de 15 enfants contrôles appariés en âge. Nous avons proposé à ces enfants de raconter, dans un premier temps, une histoire de manière autonome, à partir d’un support papier et d’un support audiovisuel. Puis, dans un second temps nous avons repris ces deux histoires en proposant un étayage aux enfants afin d’observer si cela avait un effet sur leurs productions narratives. Une fois les propos des enfants transcrits, l’analyse des données recueillies a été effectuée par des critères quantitatifs et par des critères qualitatifs, en considérant leur organisation, leur contenu et leur textualisation. Les résultats obtenus montrent que les récits de la population porteuse de TSA sont moins longs, et comportent moins d’éléments d’ordre qualitatif que ceux de la population contrôle. En outre, nous avons constaté que les récits des deux populations étaient plus longs lorsqu’ils étaient réalisés à partir d’un support vidéo qu’à partir d’un support papier. Enfin, nous avons observé que l’étayage avait une influence positive sur la qualité des récits des deux populations et que les reprises et les reformulations étaient les types d’étayage qui produisaient le plus d’effets attendus sur les productions narratives des enfants porteurs de TSA.

(Consulté 396 fois)